Un binôme au service de l’autre.

IA

Isabelle ASSIH et moi-même serons donc les candidats du Parti Socialiste pour les élections départementales des 22 et 29 Mars prochain pour le canton de Quimper Centre-Ville, Kerfeunteun et Ergué-Armel.

Dans les semaines, dans les mois qui viennent, nous prendrons le temps d’expliquer les enjeux de ce scrutin aux Quimpéroises et Quimpérois. Nous ferons œuvre de pédagogie en expliquant les champs très vastes couverts par l’action du Conseil Départemental, sûrement trop méconnus, et pourtant si utiles au quotidien.

Dans les semaines à venir, nous développerons nos idées, à travers un programme qui sera concret et au service des habitants. Il s’inspirera d’un bilan, que nous défendrons car l’action des majorités successives de Pierre Maille a incontestablement renforcé les solidarités entre les citoyens et les territoires. Nous regarderons aussi vers l’avenir et les pistes d’amélioration, car il en existe bien sur toujours.

Le temps viendra rapidement pour développer de nombreuses thématiques, mais j’ai surtout envie aujourd’hui d’exprimer ma pleine et entière satisfaction de travailler en binôme avec Isabelle Assih.

En effet, Isabelle est d’abord et avant tout une battante ; elle a toujours envie d’y croire pour l’autre. Mère de famille, psychologue scolaire, je la sais infiniment sincère dans ses engagements et déterminée dans ses objectifs. « Issue de la société civile », elle incarne le renouveau et une forme de fraîcheur dont la politique manque terriblement parfois. La force de ses convictions chevillée au corps est aussi puissante que sa capacité à se projeter dans un mandat où je sais qu’elle agira dans le sens de l’intérêt général. Je suis fier de faire campagne à ses côtés.

Nos personnalités, nos professions, nos engagements dans la cité sont tournés vers la solidarité et en proximité immédiate. Nous sommes incontestablement faits de ce bois et nous ne changerons pas. Mais cette attention à l’autre, trop souvent oubliée en politique n’empêche évidemment pas de réfléchir et d’agir sur des grands projets structurants pour notre territoire et d’affirmer que les politiques économiques, au travers des contrats de territoire par exemple et de la mutualisation avec les intercommunalités peuvent également être portées à l’échelle du département. Il y va de notre force, de notre attractivité, de l’avenir des finistériens et donc du maintien d’un haut niveau de service public.

Notre binôme est un choix de longue date et s’inscrit dans un projet sincère qui contraste avec le divorce quotidien entre les citoyens et les milieux dirigeants. Le feuilleton politico-médiatique parisien génère une légitime colère. Nous pensons nous que l’authenticité de l’action locale doit permettre de redonner des lettres de noblesses à ce qu’est censée être intrinsèquement l’action politique.

Nous porterons avec sens de la pédagogie, authenticité et détermination les enjeux des politiques départementales dans les semaines qui viennent, loin des caricatures, dans un discours de vérité et d’ouverture. A très vite..

Étiquettes : , , , , , , , ,
Previous post
Next post

Postez un commentaire