Tribune : Unité de la gauche !!

Tribune Co rédigée par Matthieu Stervinou , Secrétaire de Section du PS de Quimper et Jean-Marc Tanguy, Délégué de la première circonscription :

A longueur d’édito, de reportage, et même parfois à entendre certains socialistes eux-mêmes, la présidentielle de 2017 serait déjà jouée. Alors, on demande ici la démission de l’un, le silence de l’autre etc…Tout ça pour au final servir des intérêts personnels et offrir ainsi un spectacle aussi désolant pour les citoyens, qu’il doit être réjouissant pour la droite.. Comme s’il n’était plus envisageable de lutter contre l’irrémédiable. Comme si une météorite nous fonçait dessus et que nous l’attendions sans agir, ou pire en s’autodétruisant avant de toute façon de disparaître.

Nous aurions inexorablement donc le choix entre :

–          l’ultra libéralisme froid d’une part, qui ne prône que le moins disant social, des régressions permanentes et des cadeaux de caste.

–          Le nationalisme d’autre part, qui ne pourra générer que des haines internes, une guerre civile possible, et un effondrement assuré de l’économie Française.

Nous, militants de gauche, engagés et impliqués avec des responsabilités au Parti Socialiste, nous ne voulons pas nous y résoudre.. Car pourtant, dans un monde qui n’aura jamais été autant clivé et fracturé, nos valeurs humanistes et progressistes sont plus que jamais un gage de modernité. Il est encore possible de retourner la situation et de construire une société moins inégalitaire, plus bienveillante et plus protectrice..

L’enjeu en France est simple, c’est la préservation de la république.

L’enjeu à gauche est simple, ce sont les égos contre la république.

Ainsi, pour tenter de répondre à ces enjeux, la solution est claire, c’est un rassemblement de la gauche et de ceux qui s’en réclament.

A l’issue de cette « assemblée générale » de toute de la gauche, en sort un-e- candidat-e- soutenu-e- sans conditions ni réserves par tous les autres. L’unité est la condition indispensable de la victoire. Une fois de plus, il s’agit des égos contre la république. Il s’agit de donner de la grandeur à la politique, un espoir au pays, et une voie pour la gauche.

La première chose que notre candidat-e- doit faire c’est reconnaître quelques erreurs fondamentales de ces dernières années. C’est une question d’honnêteté et de contrat de confiance avec les citoyens.

Nous devons être unis autour d’un socle de valeurs communes, sans compromis exacerbés, mais avec la diversité de notre intelligence collective. Il n’y a pas deux gauches irréconciliables.

La colère des Français est légitime. Elle s’exprime déjà aujourd’hui et s’exprimera demain par le vote au printemps prochain. L’exaspération est à son comble face à des recettes qui ne fonctionnent pas. Il s’agit de repolitiser l’action et pas seulement d’agir comme des gestionnaires.

Il faudra avoir le courage de renverser la table, de ne pas oublier que dans la pensée Jaurésienne, si on gère le réel, et on sait le faire, on doit aussi tendre vers l’idéal, ce que nous avons semble-t-il perdu de vue.

Nous sommes à un tournant historique, alors soit on s’adapte et on recrée à gauche une aventure collective qui s’articule autour du lien social du quotidien, soit on accepte de subir la nuit voir les ténèbres, et ce pour longtemps.

Face aux idées de l’extrême droite et de la droite ultra-libérale, nous ne pouvons pas rester sans combattre. C’est notre réaction collective qui conditionne notre avenir.

Alors, cher-e-s camarades engagé-e-s dans la course au château, on dégonfle le melon, et on revient aux fondamentaux de son engagement.

Alors, on le fait ce rassemblement de la gauche, avec l’unité à la cléf.

Il s’agit de prendre de la responsabilité, de la hauteur, de lutter contre les combinaisons qui ne mènent qu’à un chemin, celui de la défaite de la France, et de la mort de la gauche.

J.M Tanguy et M. Stervinou.

Étiquettes : , , , ,
Previous post
Next post

3 Responses to Tribune : Unité de la gauche !!

  1. morvan rémy says:

    Soyez patients , pas de panique à bord, certains n’attendent que cela .
    Bon courage à toutes et tous .

  2. GRALL says:

    Rassemblons-nous ou nous périrons tous sur le champ de bataille !
    merci pour ce moment d’unité 😉
    Amitiés,

    http://www.liberation.fr/debats/2016/11/20/un-president-devait-dire-ca_1529717

  3. Le Page says:

    Je ne pense pas que la « défense de la république » constitue un cheval de bataille intéressant pour régénérer la gauche. Il faut un autre horizon (la recherche de l’égalité ?). Le rejet des droites n’est pas non plus suffisant. Ne pas s’écarter non plus des nécessités gestionnaires. Il faut une gauche moderne, gestionnaire et …. de gauche (plus proche culturellement des catégories populaires).

Postez un commentaire