Tags: démagogie

Respect des partis et des militants.

Meilleurs vœux à toutes et à tous, et qui de mieux que Jacques Brel pour entamer cette nouvelle année, qui en 1968 nous disait entre autre la chose suivante : « Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie

Interdits de débat…

Encore un conseil municipal de Quimper hier soir où l’autoritarisme du maire et l’agressivité d’un certain nombre de ses adjoints furent aussi prégnants que consternants.. A chaque fois de façon républicaine, l’opposition s’oppose et propose… Rien de nouveau sous le

Le début de la fin…

Que Trump, Le Pen, Farage, Grillo, Orban, Hofer et Sarkozy à sa façon et sans doute encore d’autres soient déjà en responsabilité, ou aux portes de l’être doit très rapidement nous interpeller et nous faire réagir.. Le pire étant qu’ils

Primaire de la droite pour… la droite…

En ce jour de débat à droite, il est comme une urgence d’évoquer ici les raisons pour lesquelles, il est préférable de laisser la primaire de la droite et du centre (cette « variété molle de la droite » comme disait Mitterrand) à

Ca, il est revenu…

Il n’a pas toujours besoin de forcer le trait pour être dans une navrante provocation, mais à l’image de hier soir, le candidat Sarkozy, en mode opération séduction du cœur de l’électorat de la droite ne recule devant aucune outrance.

Encore et toujours…

La surenchère Tatcherienne de la droite française est.. « en marche ».. et ce n’est que le début.. Trois exemples précis : Tout d’abord, l’économie de 100 Milliards d’Euros (ou 85 selon le candidat de droite concerné) sur les dépenses publiques, tout en supprimant

Les Rétrogrades…

Après Sarkozy sur les écoles, Fillon sur le logement… En effet l’ancien premier ministre, tout comme l’ancien président insulte gratuitement le droit des personnes en situation de handicap.. Dans un haut dérapage démagogique, F. Fillon estime, je cite « absurde » que

Indignité nationale…

Certaines méthodes politiques interpellent franchement.. Il n’est par ailleurs point question d’esprit partisan car il m’est déjà arrivé de critiquer les orientations gouvernementales, aussi bien  sur la politique économique que sur la non-réunification de la Bretagne. Mais dans ce qui

Quimper pépére perd…

Pour la première fois depuis longtemps, j’ai honte de l’image de ma ville.. A travers l’expression récente de son maire et la polémique absurde lancée face à Brest, Quimper donne l’image d’une pleureuse, dans une complainte permanente, en coma profond,

Dès fois, je suis contre, mais dès fois, je ne suis pas pour…

Il est clair que la baisse de dotation d’état aux collectivités est un choix qui peut se discuter, et plus particulièrement pour les départements qui prennent en charge les solidarités. Pour autant, dans les différents rassemblements des maires, il existe