Tags: emploi

Plaidoyer à tendance sincère et subjective 2…

Il y a 5 ans jour pour jour, le 26 Mai 2012, j’écrivais la chose suivante : Plaidoyer à tendance sincère et subjective En ce moment si particulier, si troublé où nombre de repères s’effritent et où tout ce que l’on

Plaidoyer pour le projet de Benoit Hamon

Le projet de Benoit Hamon me paraît être le plus à même de rassembler la gauche. Car n’oublions pas que c’est le premier objectif. Si la gauche n’est pas rassemblée au premier tour le 23 Avril prochain, c’est l’histoire même

L’Unité pour l’Egalité…

La droite s’est choisi son candidat au regard d’un processus qui, il faut bien sur le reconnaître a été pour eux une réussite.. Elle a surtout voté pour une idéologie ultra-conservatrice et infiniment libérale. Le choix est clair et sans

Les plus et le moins…

Il y a 8 mois, le 27 Janvier dernier, Jean-Jacques Urvoas, tout fraichement nommé Ministre de la Justice avait annoncé : « J’ai quinze mois qui seront dédiés à une priorité, obtenir des moyens conséquents pour ce ministère ». 8 mois après, dans

Que ce projet en reste un !!!

Le projet de réforme du code du travail, tel qu’il est pour le moment rédigé, se pose à bien des égards comme une frontière infranchissable vers un libéralisme qui n’est pas la ligne que nombre d’entre nous avons choisi en

En ordre de marche..

Hier, mon propos aux vœux de la section PS de Quimper : « Plus rien ne sera comme avant le 07 Janvier.. Jean Jacques, tu as dis lors de tes vœux à propos du Dimanche 11 Janvier qui a suivi : « nous

Un binôme au service de l’autre.

Isabelle ASSIH et moi-même serons donc les candidats du Parti Socialiste pour les élections départementales des 22 et 29 Mars prochain pour le canton de Quimper Centre-Ville, Kerfeunteun et Ergué-Armel. Dans les semaines, dans les mois qui viennent, nous prendrons le

Samba, les transmetteurs de bonne humeur..

« Tellement proches », « Nos jours heureux », « Intouchables », et maintenant « Samba », avec la chance d’avoir pu le voir en avant-première hier soir. Une réalisation profondément généreuse, jamais pathos, qui filme au plus près le quotidien, souvent nocturne de celles et ceux qui

L’Europe de Martin.

  A propos d’une fausse polémique sur l’hymne national, la droite Française par la voix de son leader se déshonore dans une indignation feinte et calque son comportement sur le parti nationaliste de Madame Le Pen. Pendant ce temps là, d’autres font

Martin Président !!

Non, au regard du titre ci dessus, je ne retourne pas dans un récent passé en oubliant un « e » à Martin et un « e » à Président.. Tout le monde a intégré le fait que sur la forme, au sein du